Factoexpert > L'affacturage et l'assurance-crédit > Combien coûtent l'affacturage et l'assurance-crédit?

Combien coûtent l'affacturage et l'assurance-crédit?

Le coût de l'affacturage est réparti en trois catégories:

 

    1. La commission d'affacturage,

    2. La commission de financement, 

    3. Les frais annexes.

 

  1. La commission d'affacturage est le produit du chiffre d'affaires confié au factor et d'un pourcentage généralement situé entre 0,1% (dans le cadre d'un excellent dossier) et 2%. Pour les TPE, cette commission peut également s'envisager sous forme de forfait mensuel fixe.
  2. La commission de financement  est le produit de la somme tirée sur le compte d'affacturage (compte appartenant au factor destiné à réceptionner toutes les factures remises par l'adhérent), multipliée par le taux de financement préalablement fixé dans le contrat d'affacturage.
    Ce taux de financement est l'addition entre le taux EURIBOR 3 mois (mis à jour systématiquement sur notre site www.factoexpert.com) et un "spread". Le spread peut varier fortement selon la solvabilité estimée de l'entreprise (entre 0,5 pour les meilleurs spreads et 4%).
    Mais il faut noter que cette commission de financement n'est pas fixe d'une période à une autre. En effet, elle dépend entièrement du montant  de la somme qui est réellement prélevée sur le compte d'affacturage. L'exemple cité vous permettra de mieux comprendre le mécanisme.
  3. Les frais annexes sont très faibles en comparaison des commissions d'affacturage et de financement mais ils sont incompressibles car indispensables au bon fonctionnement du contrat.
    On retrouvera dans ceux-ci les couts de demande de garantie (en moyenne 20€), les abonnements internet pour un accès au site du factor (50€ par mois environ), les frais sur litiges ou avoirs (une moyenne de 20€ par ligne) et enfin les frais de dossiers.
     



Prenons un exemple :
Hypothèses :

La société A souhaite faire appel à  de l’affacturage. Elle décide de souscrire au contrat d’affacturage que lui propose le factor B.

La société A réalise 1M€ de chiffre d’affaires, le délai de paiement de sa clientèle est d’environ 60 jours.

La société A décide de n’affacturer que la moitié de son chiffre d’affaires, soit 500K€.

 

Les conditions du contrat d’affacturage sont les suivantes :

Le taux de commission d’affacturage proposé est de 0,9% et le taux de financement est de EURIBOR 3 MOIS + 3%, (A titre indicatif, le taux EURIBOR 3 MOIS actuel est d’environ 0,2%) soit actuellement environ 3,2%.

Le délai de paiement moyen des clients étant de 60 jours, la ligne de financement à mettre en place et correspondant à 500K€ de chiffre d’affaires, est de 83K€ environ (soit 500 x 60/365 = 83K€).

Cela signifie que la société A peut remettre l’équivalent de 83K€ de factures au factor B en échange de quoi la société A a la possibilité de retirer jusqu’à 75K€ du compte dédié à tout moment déduction faite des 10% de fonds de garantie (83K€x 90% = 75k€)

Si elle décide de retirer la totalité de la trésorerie à sa disposition et ce en permanence, alors le coût total de l’affacturage est de :

Commission d’affacturage : 500K€ x 0,9% = 4,5€,

Commission de financement : 75K€ x 3,2% = 2,4€.

Soit un coût global d’affacturage de 4,5 + 2,4 = 6,9K€.

 

Si la société A avait décidé de n’utiliser sa la ligne de financement tout au longe d l’année que de façon partielle à hauteur par exemple de 70%, alors le coût global d’affacturage aurait été de :

Commission d’affacturage = 4,5K€,

Commission de financement : 75K€ x 3,2% x 70%= 1,7K€,

Soit un coût global d’affacturage de  4,5+ 1,7 = 6,2K€.



 
  • Interactivité
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Envoyez à un contact
 
Combien coûte l'affacturage
Combien coûte l'affacturage
© beermedia - Fotolia.com

L'affacturage et l'assurance-crédit